Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-01-20T21:54:52+01:00

Le rendez-vous lecture # 128 # ou deux livres et presque trois

Publié par Emmanuelle

C'est n'importe quoi concernant la lecture sur ce blog !

Il faut l'avouer, j'ai cinq lectures de retard dans mes chroniques.

Bon ben, je ne cherche pas à être performante partout et j'y arrive !

 

Difficile à croire mais je suis de ceux qui préfèrent lire plutôt que de regarder la télé.

Attention, le choix est difficile, non pas pour le programme, mais parce que télé est synonyme de soirée tricot. Malgré tout, l'appel du livre est souvent bien plus fort.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter deux livres, histoire de ralentir le rythme des écarts.

Ces livres ont été lus en e-book, donc pas de photos mais des liens vers des sites marchands pour les trouver sous forme papier.

Je sais vous ne regrettez pas mes célèbres clichés. Je dois faire des progrès dans ce domaine ou soudoyer un photographe de ma connaissance pour mettre en valeur ce qui peut l'être par ici...

 

Je suis retombée dans ma gourmandise lecture : la littérature anglaise du 19ème siècle !

Je sais résister à l'appel des sucreries, y compris le chococlat super noir, mais pas aux romancières anglaises.

Certes c'est beaucoup moins dangereux pour mon absence de silhouette.

 

Elisabeth GASKELL, Les amoureux de Sylvia

L'auteur : Elisabeth Gaskell (1810-1865) fait partie de mes auteurs préférés.

Elle a réalisé une biographie de Charlotte Brontë, elle était l'amie de Charles Dickens et elle a écrit le magnifique Nord et Sud, comment ne pas l'adorer ?

Je vous mets le lien vers ma chronique de l'époque :

L'histoire : 1796, la France et la Grande-Bretagne sont en guerre. Les recruteurs anglais écument les ports de leur pays pour enrôler, voir kidnapper, les marins. Dans le Yorkshire, le petit port baleinier de Monkshaven connait les mêmes rapts quand les hommes regagnent enfin les quais après leur longue campagne de pêche.

Sylvia Robson est la fille unique d'un couple de fermiers. Son père était un ancien baleinier avant de se reconvertir dans les travaux des champs. Sylvia a seize ans et son cousin, Philippe Hepburn, commis de boutique n'a d'yeux que pour elle. Sa timidité et l'indifférence de Sylvia le contraignent au silence.

Tout va devoir changer quand un séduisant et audacieux harponneur, Charley Kinraid, va trouver Sylvia bien jolie...

 

Mon avis : Ce n'est pas qu'une romance. Nous ne sommes pas dans cette catégorie avec Mme Gaskell, elle n'est pas l'amie de Dickens pour rien.

L'auteur s'interroge sur la nature de l'amour et sa valeur. Qu'est-ce qu'être amoureux ? Entre la passion et la constance des sentiments qu'est-ce qui est préférable ?

Sylvia se retrouve face à des choix. Si elle est très écervelée dans la première partie du roman, les événements qui croisent son destin vont faire d'elle une femme qui doit prendre en compte de multiples facteurs.

Philippe ou Charley ? Mais qui sont-ils vraiment ?

 

L'histoire est sombre et par certains aspects elle m'a rappelé Emma Bovary.

Quel plaisir de retrouver cette Angleterre venteuse aux paysages magnifiques mais durs pour les hommes qui y vivent. Elisabeth Gaskell ayant écrit de nombreux livres, je sais que j'y retournerai bientôt.

 

 

Après une telle lecture, il me fallait du plus léger....

Vous connaissez ma passion pour Jane Austen. Alors je n'ai pu résister à ce livre :

Syrie Astrahan James, Le manuscrit perdu de Jane Austen

L'auteur : cette américaine s'inspire de chefs-d'oeuvre de la littérature pour ses romans. Elle a été scénariste avant de devenir écrivain.

 

L'histoire : Samantha McDonough est une bibliothécaire américaine menant une vie rangée. Elle a du abandonner sa thèse de littérature anglaise à Oxford pour aller au chevet de sa mère. Depuis la mort de celle-ci, elle n'a pas repris ses études. Elle s'est installée dans sa vie professionnelle et vit en couple avec l'ex-cardiologue de sa mère.

Quand son petit ami doit participer à un congrés en Angleterre, elle est heureuse de l'accompagner. Elle se promet de renouer avec son passé pendant que son amant travaillera.

Elle court les bouquinistes. Elle découvre dans un vieux livre un fragment d'une lettre ancienne. Le style lui rappelle immédiatement, celui de son auteur préféré, Jane Austen. L'auteur évoque un séjour à Greenbiar où elle aurait égaré un mansucrit...Il n'en faut pas plus à Samantha pour se lancer à la recherche du précieux ouvrage.

 

Mon avis : J'ai déjà lu des romans affligeants pour les amateurs de Jane Austen et je dois avouer que les premières pages m'ont fait peur. Samantha découvre très vite le fameux manuscrit. Mais heureusement, Syrie Astrahan James a réussi le tour de force d'écrire un très bon roman ancien. Les Stanhope vont se révéler bien plus intéressant que la partie moderne du roman et tant mieux !

Un bon moment de lecture qui fut si agréable que je n'ai pu résister à relire un vrai Jane Austen dans les jours qui ont suivi.

 

Alors si vous avez envie de vous plonger dans un magnifique roman de Jane Austen, je vous conseille Persuasion.

Je vous mets le lien vers ma chronique de l'époque :

 

Bonne lecture !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

lili86 21/01/2015 08:03

merci pour ces chroniques
tu sais que parfois je tricote en lisant

Emmanuelle 21/01/2015 18:27

Je suis très admirative car je n'y arrive pas....

NiniDS 21/01/2015 07:46

Je suis trèèèèèèèèèèèèèèèès tentée... merci pour ce partage de lecture.
Bises, belle journée.

Emmanuelle 21/01/2015 18:27

Il faut parfois se laisser tenter

poli 20/01/2015 22:42

J'adore Jane Austen,vraiment beaucoup. Alors un grand merci pour ton article !

Emmanuelle 21/01/2015 18:26

De rien !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog