Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-06-21T11:00:03+02:00

Le rendez-vous lecture # 120 #

Publié par Emmanuelle

Voilà un petit moment que j'attendais de lire ce roman. Une grosse année, à vue de nez, je pense. Mais commençons l'histoire par son commencement...

 

En 2013, sortait en librairie un roman que j'ajoutais dans mon carnet n°2 spécial lecture incontournable qu'il me faut absolument !!!!!!

 

Effectivement, j'ai deux énormes carnets de la sorte et je colorie avec un crayon les livres finalement lus. Puis j'ai un cahier où sont consignées toutes mes lectures avec le mois et l'année, plus mes premières impressions.

Oui, j'aime les cahiers, les carnets et écrire.

 

Donc, ce roman me faisait très envie mais je ne pouvais l'acheter faute de place dans mes étagères de livres. Même après avoir fait un gros tri en été, toujours pas assez de place pour l'accueillir.

Puis je suis passée à la lecture numérique mais le roman était assez cher et je me suis dit qu'un jour il serait en poche. Comme j'avais déjà attendu, je pouvais bien patienter encore un peu.

Il est finalement sorti en poche, il y a un ou deux mois, mais toujours ce problème de place et le prix du numérique n'est pas passé à celui du poche...

 

Cette envie et cet esprit rationnel, méritaient une récompense. C'est le destin qui a officié ou plus exactement ma bibliothécaire !

J'accompagnais les enfants dans leur razzia de livres quand je suis allée faire mon tour dans les rayonnages adultes et qui j'ai trouvé ? Le Livre tant attendu !

Je l'ai vite pris en main et j'ai dégainé, plus vite que mon ombre, ma carte de bibliothèque, il n'était pas né le lecteur qui aurait pu me prendre l'objet de tant de convoitise. Non, mais !

 

Je vous mets le cliché de l'objet :

Le rendez-vous lecture # 120 #

Bloody Miami de Tom Wolfe

 

L'auteur : Cet américain est un pur produit du Sud. Il le reflète bien avec tous ses clichés où il apparait en costume blanc immaculé.

Malgré tout, il a débuté sa carrière de journaliste dans la ville cosmopolitaine par excellence : New York.

Ce jeune homme, de 83 printemps, a publié d'excellents romans dont Le bûcher des Vanités, Un homme, un vrai, L'étoffe des héros ou le formidable Moi, Charlotte Simmons...

Il a une écriture fluide et il réussit à se mettre dans la peau de ses personnages comme presonne.

Le seul reproche que je pourrais admettre c'est qu'il n'écrit pas assez.

 

L'histoire : Nestor Camacho est un jeune policier d'origine cubaine qui vit avec ses parents dans un quartier cubain de Miami. Il croit en sa force physique et aime son corps musclé. C'est cette croyance qui le pousse à monter à l'assaut d'un mât pour y déloger un réfugié clandestin cubain. Le tout sous un pont de Miami et sous les différents angles de vue des caméras de télévision braquées depuis des hélicoptères. Il va payer très cher cet exploit....

Pendant ce temps, un oligarque russe, Koroliov, devient la vedette de cette ville multi-raciale en faisant don d'oeuvres d'art au musée de la ville. Le tout estimé à plus de 72 millions...

Magdalena, la petite amie cachée de Nestor, décide de quitter Nestor et son quartier cubain pour vivre avec son patron. Ce célèbre et médiatisé psychiatre est spécialisé dans l'addiction à la pornographie...

John Smith, journaliste WASP, est sur un scoop que son rédacteur ne veut voir. Il va tout tenter pour faire la lumière sur ce que son flair lui indique...

Guislaine et sa famille haïtienne, vivent dans une autre partie de cette ville. Son père, professeur de faculté, fait tout pour que sa famille reste éloignée de la culture créole alors qu'il donne des cours sur ce sujet...

 

 

Mon avis : Tous ces personnages vont se croiser, sympathiser ou pas dans la ville de Miami qui est aussi un personnage du roman.

Miami est certainement le personnage central de cette histoire. Cette gigantesque cité cosmopolite et multiforme écrase de sa chaleur les habitants. Elle les cloue sur place et les tient dans leurs ghettos ethniques et sociaux.

Miami est le symbole des Etats - Unis en pleine mutation. Ce pays immense où différentes cultures existent mais peut-on dire qu'elles cohabitent ? Une terre qui accueille des puritains pure souche et produit, en même temps, une industrie pornographique luxuriante.

Tom Wolfe en rajoute dans son style. Parfois les constructions de phrases sont étranges et oscillent entre dialogue de BD et documentaire sonore. Mais le style est là, fluide et haletant. Pour un peu la chaleur nous étouffe nous aussi.

J'ai refermé ce récit en me disant que ma bibliothécaire a vraiment bon goût car sans elle je n'aurais pas eu la chance de passer cet excellent moment de lecture.

 

Excellente lecture !

 

 

Voir les commentaires

commentaires

sophie 30/06/2014 11:22

je le note, j'ai besoin de livres pour cet été (et pour cet automne et pour cet hiver etc...). Tes chroniques littéraires se faisaient rares ces temps-ci, ça me manquait !
bizzz

Emmanuelle 30/06/2014 18:13

Merci !

NiniDS 23/06/2014 07:14

Je ne connais pas du tout cet auteur, j'irai faire un tour à la bibli...
Bises et belle journée.

Emmanuelle 23/06/2014 07:50

N'hésite pas ! Mon préfère est Moi, Charlotte Simmons....

anikenitet 22/06/2014 11:54

Tu donnes vraiment envie de le lire :!! hihi, ma table de chevet ne va pas résister au poids des livres que j'ai l'intention de lire cet été !! Belle journée

Emmanuelle 22/06/2014 20:15

Et j'ai encore quelques propositions estivales....

Pascale 21/06/2014 22:46

Ah je le note aussi sur ma longue liste ainsi que l'idée des carnets que je trouve très chouette !
Merci pour tous ces partages et ces horizons nouveaux , je suis rarement déçue lorsque je lis un livre que tu as conseillé !
Amitiés,
Pascale

Emmanuelle 21/06/2014 22:52

Oh merci, c'est très gentil !

lili86 21/06/2014 16:21

cela donne envie
et vive les bibliothèque municipale

Emmanuelle 21/06/2014 22:51

Je ne pourrais plus lire sans ce système de prêts pour si peu de frais... Et en plus ça permet de découvrir des tas d'auteurs. Une bibliothèque c'est un trésor !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog