Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-05-16T16:00:19+02:00

La guerre des boutons, une tragédie moderne

Publié par Emmanuelle

Elora est une princesse de bientôt 4 ans. Le grand jour est le 1er juin.

Je suis la marraine d'une princesse Spiderman.

Aujourd'hui les princesses qui n'aiment que le rose c'est fini. Les princesses ont changé, celle-ci adore aussi Spiderman. Elle le trouve même mieux que le prince charmant.

Pas simple pour les princes notre époque quand même.

 

Donc, j'ai décidé de réaliser un petit truc en tricot pour la demoiselle. Mais avec des objectifs quand même : utiliser un modèle en ma possession et les pelotes de mon stock.

Vous l'avez deviné, j'ai commencé ce projet, un soir juste après le dîner...

 

J'ai d'abord fait mon choix de laine pour aller plus vite.

Oh ! Surprise, j'avais 5 pelotes d'une qualité coton fantaisie de chez Phildar. Comme c'est étrange, il s'agit du même fil que pour bébé princesse, sa petite soeur mais dans un autre ton.

 

La guerre des boutons, une tragédie moderne

La laine s'était fait, il me fallait trouver le modèle.

Je venais de réaliser un modèle en bottom-up (du bas vers le haut). Je n'avais aucune envie de me lancer dans un modèle traditionnel avec plusieurs pièces à assembler au final.

Là, je me suis souvenue de mon livre de tricot de Muriel Agator, Madame Kids tricots. J'ai donc plongé avec délice dans  Irrésistibles à tricoter et je suis tombée amoureuse du modèle cardigan asymétrique. Il a la bonne idée d'exister en taille enfant et adulte.

Un modèle top-down (du haut vers le bas) ne nécessitant pas de tricoter des manches à part et proposant une réalisation sous emmanchure sans trou.

Voilà comment j'ai trouvé mon projet.

 

Fiche technique sac à tricot pour un gilet en 4 ans :

2,5 pelotes Phildar qualité Dynamic et coloris Rivage (jaune-bleu-vert)

une aiguille circulaire 3.5 ( car je venais de casser mon aiguille 4 de mon kit, super rageant comme aventure ! )

le modèle de Muriel Agator

la touche Emmanuelle : le point andalou à la place du point jersey. Un soupçon de point mousse au col et le long des bords pour éviter les roulotements. Et, en finition  du corps, trois rangs de Lateral Braid ou Vikkel braid pour la petite touche féminine.

 

Voilà mon nouveau bonheur tricot :

La guerre des boutons, une tragédie moderne
La guerre des boutons, une tragédie moderne
La guerre des boutons, une tragédie moderne
La guerre des boutons, une tragédie moderne

Tout allait bien, j'étais heureuse mais soudain la tragédie est entrée dans ma vie tricotesque.

 

Pour moi, c'est toujours l'instant crucial de tout projet : le choix du bouton.

Je passe des heures à tricoter plus ou moins sereinement. Je couds et j'assemble les pièces de mon tricot calmement. Puis le drame : le bouton idéal manque à l'appel. La tragédie en plusieurs actes commence.

 

Acte 1 : les participants

La guerre des boutons, une tragédie moderne

Les boutons sont de sortie. Il y en a de toutes les tailles, de toutes les couleurs. Je me dis confiante que je vais bien trouver les deux boutons qu'il me faut : deux gros boutons !

 

Acte 2 : les boutons de la discorde.

Il y a bien des boutons à la bonne taille, ouf ! Mais, ceux qui sont deux ne vont absolument pas avec la couleur du gilet.

Par contre, il y a le bouton parfait mais tout seul.

Deux autres qui seraient bien aussi mais vraiment trop petits, ce serait ridicule...

 

Acte 3 : la réponse des dieux.

Monsieur finit par trancher :" tu n'as qu'à acheter deux boutons. "

Trop simple comme réponse, toute personne qui est déjà entrée dans une mercerie ne peut en ressortir avec seulement deux boutons.

L'épreuve est inhumaine, il faut une préparation mentale pour un tel exploit. Dans mon cas, j'ai besoin d'au minimum une semaine d'efforts intensifs.

 

Acte 4 : les boutons, le retour.

La guerre des boutons, une tragédie moderneLa guerre des boutons, une tragédie moderne

Le bataillon s'est renforcé de deux boutons parfaits acquis après une lutte acharnée pour ne sortir de la boutique qu'avec eux.

 

Epilogue :

Une aiguille circulaire en 4 pour remplacer celle cassée, ça compte pas vraiment comme achat ?

La guerre des boutons, une tragédie moderne

Voir les commentaires

commentaires

Nathy 14/06/2014 10:18

Ne t'étonnes pas de me voir ici maintenant, Emmanuelle, j'ai un peu de retard dans tout!!
Je trouve ton gilet adorable . Le point andalou que tu lui as ajouté lui donnes un petit air rétro complètement adorable (je continue à penser que tu devrais nous créer quelques modèles pour enfant).
Je connais aussi la guerre des boutons : je collectionne tous ceux que je trouve, je prends soin de retirer ceux des vêtements qui sont à jeter... mais je ne trouve jamais les bons dans mon stock!!!
Je te souahite une bonne journée mondiale du tricot.
Bises

Emmanuelle 14/06/2014 12:33

Le bouton est fourbe ou taquin selon le modèle....
Excellent week-end, bises

Marmoute 02/06/2014 13:02

La guerre des boutons dure 100 ans. J'ai TOUJOURS des problèmes de boutons, taille/couleur/quantité... sans parler des boutons chouchou qu'on ne doit utiliser sous aucun prétexte.
Bref, j'applaudis des deux mains ta bravoure, ton courage, ta témérité. Pour le pull bien sûr (ce point: miam!) mais surtout pour les boutons!

Emmanuelle 02/06/2014 18:23

Le bouton est le talon d'Achille de la tricoteuse...

Nuala 01/06/2014 19:30

Je crois que chaque tricoteuse connait le choix cornélien du bouton qui relègue un joli ouvrage à l'état lamentable de Boulet. Mais il y a une alternative (surtout pour les modèles pour enfants): réaliser soi-même des boutons en pâte Fimo. Faciles et rapides à faire, toutes les formes sont possibles. Pour avoir des boutons avec un joli effet bombé j'utilise du film alimentaire que je place sur la pâte étalée juste avant la découpe.

Emmanuelle 01/06/2014 20:14

Il faut que je vois ça..... Les boutons sont difficiles à trouver et j'avoue très souvent préfèré des boutons en bois tout simple.

NiniDS 19/05/2014 16:54

Non, non, ça ne compte pas, c'est juste du remplacement... et c'est dur, inhumain, même de rester stoïque face à toutes les tentations... En tout cas, il sont rudement beaux, ces boutons, bravo !!! La belle princesse va pouvoir attendre sereinement Spiderman...
Bises et belle fin de journée.

Emmanuelle 19/05/2014 18:19

Merci, je dois encore les coudre...

lou 19/05/2014 09:20

Très joli gilet!! oulala, rentrer dans la mercerie pour 2 boutons, je comprends qu'il te faille 1 semaine de préparation... Et puis l'aiguille circulaire ça peut pas compter... Je sais pas pourquoi mais on se souvient toujours qu'il manque un indispensable en allant à la mercerie... ;)

Emmanuelle 19/05/2014 18:18

C'est vrai c'est ce qui fait le charme et le danger du lieu...

Letipanda 18/05/2014 13:33

Non, je confirme, ça ne compte pas ;) Qui peut réussir à sortir d'une mercerie avec juste ce qu'elle est venue acheter ? je n'ai jamais réussi moi !

Emmanuelle 18/05/2014 20:08

Et oui, c'est très difficile voir impossible.

Cocotte 18/05/2014 12:22

splendide ton petit cardigan ... j'adore, mais j'adore tout autant ton roman concernant la chasse aux bons boutons ... qu'est ce que j'ai rigolé, sacrée Emmanuelle, mais ne t'inquiète pas, tu n'es pas la seule à avoir ce genre de problème pour trouver "les qui vont avec" ... et je te félicite, tu as été plus que raisonnable, seulement deux boutons et une malheureuse petite aiguille ... ça ce fut la vraie bataille !!
Bravo pour ton magnifique tricot !!
Bisous

Emmanuelle 18/05/2014 20:08

Merci ces encouragements et cette compréhension me vont droit au cœur ! Bises

Sophie 17/05/2014 20:36

Le choix des boutons, tragédie racinienne ;) ! Jamais le bon, ou sinon pas le bon nombre, pas la bonne matière, pas la bonne couleur ... et j'en ai 3 ou 4 bocaux pleins... En tout cas, le pull est adorable, très jolies couleurs. Et je confirme, j'ai aussi une princesse spiderman de 4 ans à la maison !
bizzzz

Emmanuelle 18/05/2014 12:18

J'ai aussi plusieurs bocaux... J'étais certaine que les princesses Spiderman, Batman et autres super-héros étaient le renouveau de la princes.
Bises

Adeline tricoteuses 16/05/2014 22:01

Les merceries sont remplies de tant de tentations qu'il est difficile de résister mais c'est si bon d'y flâner. Très beau gilet, bon choix de boutons,.... voici une jolie princesse des temps moderne bien gâtée.

Emmanuelle 17/05/2014 09:52

Merci ! Si il n'y avait que les merceries... Il faut y ajouter pour mes addictions tous les magasins de loisirs créatifs et toutes les librairies sans oublier tous les lieux proposant des livres et je ne parle même pas des boutiques virtuelles.
J'espère que la princesse sera heureuse !

lili86 16/05/2014 20:03

que c'est difficile d'accommoder les restes!
quand je te lis, je me reconnais un peu en toi

Emmanuelle 17/05/2014 09:50

Heureuse d'être un peu comme nous toutes car parfois je me pose des questions sur ma santé mentale....
Bon week-end!

feedautomne 16/05/2014 19:45

Bien sûr que non, des aiguilles de remplacement, ce n'est pas un écart, c'était une chose indispensable à acheter en même temps que les boutons. J'approuve.
Et les boutons seront bien jolis sur ce petit cardigan.

Emmanuelle 17/05/2014 09:49

Il me faut encore les coudre... Depuis les aiguilles circulaires j'ai craqué pour les promotions Drops, grosse boulimie de laine. Il faut bien relancer la consommation !
Bises

mémé Christiane 16/05/2014 19:09

Ta guerre des boutons, version 2014, rejoint exactement ma publication d'hier ! Bon week end, bisou

Emmanuelle 16/05/2014 19:28

Effectivement, j'ai écrit cet article dimanche et je l'ai programmé pour aujourd'hui. Hier quand j'ai lu le tien, je me suis dit que nous avions les mêmes déboires.
Bon week-end!

anikenitet 16/05/2014 17:19

Trop beau ce gilet et le choix des boutons (un roman, que dis-je une tragédie digne de Shakespeare !) est tout à fait approprié ! Belle journée

Emmanuelle 16/05/2014 17:39

Merci, excellent week-end !

Mamie-Thé 16/05/2014 17:17

Ha ha ha ha !!! Sacrée Emmanuelle ! Toujours aussi drôles tes articles !!! Tu as bien lutté contre les boutons de toutes sortes et moi je dis que ça mériterait bien une petite récompense... Un joli lot de pelotes par exemple... :)
Mignon ton gilet de princesse Spiderman mais ne crois-tu pas qu'elle aurait aimé des boutons à l'effigie de Son prince ??? :)

Emmanuelle 16/05/2014 17:39

Merci, je me suis bien amusée en écrivant cet article. Les boutons je les préfère quand même assez simples et coordonnés. Je trouverai un petit truc Spiderman à ajouter au paquet spécial anniversaire.
Bises !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog